Bourse de Paris, les valeurs en solde après le COVID-19

covid

Une première grande vague baissière est intervenue la semaine dernière et ce lundi sur les bourses mondiales entrainant des ventes massives d’actifs, des appels de marge et la dégringolade des indices.

Même si la baisse n’est peut-être pas terminée, certaines valeurs s’échangent à des prix défiant toute conccurence et bien en deça des valeur intrinsèques.

Sur cette base, nous avons analysé les 100 plus grandes capitalisation de la bourse de Paris pour identifier le TOP 20 des titres qui présentent :

  1. Un PER en deça du PER de son secteur
  2. Une valeur comptable en dessous de la valeur moyenne du secteur
  3. Un niveau d’endettement raisonnable
  4. Une marge bénéficiaire supérieur à celle du secteur
  5. Une valorisation intéressante
  6. Un ROIC supérieur au ROIC secteur

Ces critères nous ont permis d’identifier 20 titres desquels nous avons ensuite identifié ceux dont la valeur intrinsèque était supérieure au cours actuel.

Voiçi le résultat:

Peugeot que nous avions dejà mis en lumière précédemment est l’une des valeur les plus interessante de la bourse de Paris actuellement, elle cote presque 80% sous sa valeur intrinsèque évaluée à 18€ l’action. Ce n’est pas pour rien que la famille Peugeot a déjà procéder à un rachat de titre sur le seuil des 13€. L’action cote à 2,5 fois sous ses plus hauts.

Total est le second poids lourd du CAC40 qui se négocie à prix bradé à 50% par rapport à sa valeur intrinsèque. Si le titre maintient son dividende actuel (mais rien n’est moins sur), cela ferait un rendement brute de 11% !

HSBC Holding cote 40% sous sa valeur intrinsèque mais méfiance les bancaires son très à risque dans le contexte actuel, il est de mon avis préférable d’encore attendre pour ce type de valeur.

A -32% par rapport à sa valeur intrinsèque calculée, on retrouve LafargeHolcim, la plus grosse société de construction française, là aussi, je pense que la purge n’est pas finie et qu’on pourrait aller visiter d’autres plancher, pas encore d’achat sur le titre.

Et enfin Foncière Lyonnaise , est probablement la société immobilière de la bourse de Paris qui résiste le mieux (beaucoup mieux qu’Unibail Rodamco qui s’est fait pulvérisé avec 65% de baisse). Ici aussi, j’attends une chute plus lourde du titre pour acheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *