Portefeuille: Bilan de Janvier 2020

image-2

1,01% de rendement

Pour le mois de janvier 2020, notre portefeuille affiche un rendement de 1,01% alors que le CAC40 affiche une perte de 2,47% et le Dowjones une perte de 1,12%.

Au niveau des meilleurs gain, on notera la forte progression de Canopy Growth (Healthcare Cannabis) mais aussi notre ETF biotech (ISHARES TRUST NASDAQ Biotech ETF) ainsi que notre ETF Junior Gold Miner (Direxion SHARES ETF TRUST JUNIOR GOLD MINER INDEX BULL 3X). Ces 3 options de vente représentent 40% des primes perçues en janvier.

Au niveau des pertes (options que nous avons du racheter pour éviter d’être exercer), on notera WPX Energy et Schlumberger.

Distribution pour février

En février, on s’attend à ce que le secteur Energie continue à être malmené, c’est pourquoi nous avons réduit notre exposition à 4%. Un objectif en février sera de réduire l’exposition au biens de consommation cycliques et au secteur technologique et de renforcer le secteur des services. Cela devrait permettre d’augmenter le potentiel défensif.

Nouvelles acquisitions

Les primes touchées en janvier nous ont permis de libérer de la marge pour acquérir de nouveaux actifs.

Nous avons notamment acquis, du Southern Co, du Engie et du EDF afin de renforcer le secteur services. Nous attendons un replis de l’ETF services XLU pour renforcer notre position.

Coté Non cyclique, nous avons acquis Beyond Meat ( un secteur porteur avec la crise du coronavirus) et General Mills.

Côté basic materials, Vale a fait son apparition dans le portfeuille.

Enfin en santé, nous avons acheté Merck (la publication prochaine des résultats fait s’envoler la prime) ainsi que GSK qui surperforme le secteur pour le moment.

Prévisions

Pour le moment on prévoit 1,12% de rendement en février. Un léger risque d’assignation existe sur nos options Disney et Cisco et pourrait diminuer le rendement à 0,7% mais le risque est pour le moment maîtrisé.

Pour le moment, nos extrapolations prévoient, un gain annuel de 14,27% mais ce montant ne tient pas compte du réinvestissement des primes perçues chaque mois. L’objectif devrait donc gonfler à la mi-année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *